Voilier Gallia pour Christofle: paire de salerons

 

 

Ravissant voilier Gallia Christofle, avec salière.
Un petit navire de la période Art Déco, façonné par Gallia, offrant en son bord sel et poivre aux convives présents autour de la table.
Un souffle dans sa voilure lui permet de se déplacer de plat en plat.
Objet d’une qualité parfaite, assez rare à dénicher, et quasiment introuvable dans cet état.
Les verrines sont en cristal de Baccarat.
Étonnante œuvre d’art de Christofle qui sait embellir à merveille un repas.
Ce voilier Gallia Christofle est un de mes salerons préférés avec la série de salières animalières inspirées par Sandoz, et les chiens Ric et Rac, tous de Gallia Christofle également.
Le travail apporté est vraiment formidable.La coque du bateau est typique de la période Art Déco.
L’entreprise Christofle a été fondée en 1830 par Charles Christofle (1805-1863). Issu d’une famille d’industriels spécialisés dans le travail du métal précieux, ce dernier est âgé de 15 ans lorsqu’il entre en apprentissage chez son beau-frère Hugues Calmette, un fabricant de « bijoux de province ». En 1830, il reprend à son compte l’affaire familiale et dépose en 1832 son poinçon de maître à la Garantie de Paris, pour fabriquer des bijoux en or.
Charles Christofle va ensuite se tourner vers l’orfèvrerie. Il acquiert des brevets qui vont lui permettre de pratiquer à l’échelle industrielle la dorure et l’argenture par électrolyse, jusqu’alors pratiquées de manière artisanale. Ses poinçons de maître-orfèvre sont déposés en 1845, date de la première manufacture « d’orfèvrerie argentée ». À la fin du XIXème siècle, la maison Christofle produit désormais des objets en métal argenté. En effet, l’entreprise Christofle achète en 1880 le brevet et la manufacture pour la fabrication de l’argenterie Alfénide  dont elle a l’exclusivité.
Gallia serait en fait une marque déposée par Christofle en 1898 et avec laquelle il créa un alliage à base d’étain, pour produire des pièces qui seraient ensuite plaquées avec de l’argent.
De 1900 à 1937, les pièces argentées faites à partir de cet alliage ont été vendues par Christofle, comme si il s’agissait d’une marque indépendante, mais étaient ensuite intégrées dans son catalogue. Il s’agissait exclusivement de pièces plaquées argent.
En revanche, de 1968 à 1974, les pièces portant l’inscription « Coll Gallia » (Collection Gallia) ont été directement commercialisées par Christofle, sous son propre nom.
Ce voilier Gallia Christofle est également estampillé O.Gallia pour Orfevrerie Gallia.

voilier Gallia Christofle

hauteur: 10,5 cm
en métal argenté et verrines en cristal
circa 1930

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This