Cygne de Christian Fjerdingstad pour Gallia, Christofle: huilier et vinaigrier

 

 

Adorable cygne de Fjerdingstad pour Gallia Christofle.
Christian Fjerdingstad a travaillé en 1925 comme responsable de la création dans la célèbre maison d’orfèvrerie Christofle.
Cet artiste danois considéré comme le rénovateur de l’orfèvrerie au XXème siècle et l’un des fondateurs du style Art Déco dans ce domaine. Créateur d’exception, il transcende les époques, les modes et les styles. Sa passion pour l’ornithologie et la botanique apporte une veine naturaliste, organique et fluide servie par une technique où les qualités du métal sont largement exploitées.
Il nous offre ici un travail formidable, d’une grande beauté.
Les 2 flacons sont en cristal de Baccarat.
Ce Cygne de Fjerdingstad pour Gallia Christofle est un objet rare à trouver.
L’entreprise Christofle a été fondée en 1830 par Charles Christofle (1805-1863). Issu d’une famille d’industriels spécialisés dans le travail du métal précieux, ce dernier est âgé de 15 ans lorsqu’il entre en apprentissage chez son beau-frère Hugues Calmette, un fabricant de « bijoux de province ». En 1830, il reprend à son compte l’affaire familiale et dépose en 1832 son poinçon de maître à la Garantie de Paris, pour fabriquer des bijoux en or.
Charles Christofle va ensuite se tourner vers l’orfèvrerie. Il acquiert des brevets qui vont lui permettre de pratiquer à l’échelle industrielle la dorure et l’argenture par électrolyse, jusqu’alors pratiquées de manière artisanale. Ses poinçons de maître-orfèvre sont déposés en 1845, date de la première manufacture « d’orfèvrerie argentée ». À la fin du XIXème siècle, la maison Christofle produit désormais des objets en métal argenté. En effet, l’entreprise Christofle achète en 1880 le brevet et la manufacture pour la fabrication de l’argenterie Alfénide  dont elle a l’exclusivité.
Gallia serait en fait une marque déposée par Christofle en 1898 et avec laquelle il créa un alliage à base d’étain, pour produire des pièces qui seraient ensuite plaquées avec de l’argent.
De 1900 à 1937, les pièces argentées faites à partir de cet alliage ont été vendues par Christofle, comme si il s’agissait d’une marque indépendante, mais étaient ensuite intégrées dans son catalogue. Il s’agissait exclusivement de pièces plaquées argent.
En revanche, de 1968 à 1974, les pièces portant l’inscription « Coll Gallia » (Collection Gallia) ont été directement commercialisées par Christofle, sous son propre nom.
Ce Cygne de Fjerdingstad pour Gallia Christofle est bien estampillé O.Gallia, pour Orfèvrerie Gallia.

Cygne de Fjerdingstad pour Gallia Christofle

hauteur: 17 cm
en métal argenté et flacons en cristal
circa 1930

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This