Petite lampe Jumo à flexible

Cette petite lampe Jumo est la petite sœur du lampadaire modèle compta. Elle trouve sa place sur un bureau ou un chevet.
Modèle peu courant.
Souvent attribuer à tort à Eillen Gray, la petite lampe Jumo n’en reste pas moins surprenante.
La Société Nouvelle des Etablissements JUMO (contraction des 2 premières lettres des 3 créateurs: Yves JUjeau et Pierre et André MOunique ) a été créée dans les années 40, et a disparu dans les années 80.
Seule la lampe Bolide est identifiée par leur logo. Mais on peut reconnaitre assez facilement une Jumo par certaines de leurs pièces très caractéristiques.
Il existe également un modèle intermédiaire, le plus courant: le N 71. Ce dernier a été repris par la société allemande Technolumen. Elle a racheté les droits de différents concepteurs et créateurs de lampes de la période Art Déco et Bahaus et les commercialise aux normes actuelles. Cette société a donc procédé à quelques modifications par rapport aux originaux. Elle commercialise également le fameux modèle Jumo N71, sous le numéro AD34. Personnellement, je le trouve très abouti malgré les quelques modifications apportées. On peut trouver ce nouveau modèle en vente sur leur site au prix de 589 euro.
La société Jumo a éditée beaucoup de modèles de lampe différents très réussis. Et surtout très costauds! Il fallait bien ça car ces lampes étaient destinées à être sur les lieux de travail, et notamment dans les ateliers et dans les bureaux. Et cette petite lampe Jumo est très robuste!
L’abat jour et le socle de cette petite lampe Jumo ont un design qui rappelle le style « streamline ». Cet anglicisme signifie littéralement « cours du ruisseau » et désigne un mouvement de design américain des années 30, qui s’inspire de l’aérodynamisme de la goutte d’eau.

 

petite lampe Jumo à flexible

hauteur: 33 cm
en métal
circa 1950

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This