Lampe Jumo cocotte tripode

Cette curieuse lampe Jumo cocotte est très élégante. Elle est souvent attribuée à Boris Lacroix, peut être dans l’esprit.
Ses 2 pattes peuvent s’articuler indépendamment, ce qui lui permet d’avoir l’attitude couchée, ou bien debout, dressée sur ses pattes. Son abat jour pivote également.
Ce luminaire nous fait penser à un petit animal….
Elle peut également être disposée en applique, en la pendant juste par son fil électrique, le long du mur.
Une des lampes les plus rigolotes et des plus jolies du clan Jumo.
La Société Nouvelle des Etablissements Jumo (contraction des 2 premières lettres des 3 créateurs: Yves JUjeau et Pierre et André MOunique ) a été créée dans les années 40, et elle a disparu dans les années 80.
Seule la lampe Bolide est identifiée par leur marque . Mais on peut reconnaitre assez facilement une Jumo par certaines de leurs pièces très caractéristiques.
On les retrouvait souvent dans les bureaux ou des ateliers (à l’instar des Jielde).
Les lampes Jumo sont d’excellente qualité, tout comme cette lampe Jumo cocotte.
Les sociétés d’édition étaient, dans les années 50 et 60, essentiellement française, danoises et italiennes. Et c’est d’ailleurs dans ces différents pays que l’on trouve le plus grand nombre de designers connus, tels que: Alain Richard, Angelo Lelli, Gino Sarfatti, Gino Vistosi, Mathieu Matégot, Boris Lacroix, Louis Poulsen, Verner Panton, Jacques Biny, Max Ingrand, Louis Kalff, Angello Mangiarotti, Poul Henningsen, Serge Mouille, Pierre Guariche, Gae Aulenti, Charlotte Perriand, Gioffredo Reggiani, Vico Magistretti….

lampe Jumo cocotte

hauteur ou longueur maxi: 58 cm
en métal
circa 1950

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This